Blogue CONTINUUM

Retour sur la conférence CONTINUUM 2015 – Tout connaître sur les possibilités du «Software-Defined Data Center»

En avril dernier avaient lieu nos plus récentes conférences annuelles CONTINUUM. Le thème choisi cette année : Savoir protéger vos applications et vos données critiques d’affaires.

Conference CONTINUUM 2015

Nous abordions l’évolution des pratiques d’entreprises dans les domaines de la continuité des affaires et la relève en lien avec les changements qu’apportent les solutions de type « Software-Defined Data Center ». La conférence visait à expliquer comment l’approche intégrée de gestion des centres de données « par le logiciel » transformera profondément les façons de faire actuelles en TI.

Pour résumer en quelques lignes le propos de la conférence :

L’industrie des TI évolue plus rapidement que jamais. Les nouvelles façons de consommer l’informatique « dans le nuage » augmentent la pression sur la compétitivité, l’agilité, l’efficacité et le contrôle des opérations pour tous départements informatiques d’entreprises. L’expérience du nuage (en tant que consommateurs) façonne de nouvelles attentes chez les utilisateurs. Les groupes d’affaires cherchent des solutions toujours plus simples et plus rapides face à leurs besoins et prennent de plus en plus d’initiatives, sans pour autant impliquer le groupe TI, notamment en ce qui a trait à l’utilisation de services Cloud publics. Assurer le maintien de la sécurité, des mesures de continuité des affaires et relève dans un contexte de plus en plus « hybride » soulève aujourd’hui plusieurs questions qui touchent à la fois à la gouvernance des TI et au rôle que doit assurer la direction TI au sein de l’organisation dans ce contexte de changement.

Sur le plan des infrastructures et des opérations informatiques internes, les équipes travaillent à renforcer leur contrôle sur la qualité des services et à optimiser l’efficacité de leurs pratiques dans le contexte de resserrement des budgets. Les exigences d’affaires et le contexte 24h x 7jr x 365 mettent une énorme pression sur la disponibilité des services. La maintenance et l’application de simples mises à jour systèmes sont devenues complexes pour rencontrer les objectifs de « zéro downtime ». En parallèle, les équipes sont à mieux comprendre le phénomène de la convergence des sphères « serveurs », « réseau » et « stockage » afin d’orienter leurs choix futurs d’architecture et de technologies. Le phénomène est d’autant plus accéléré par le déploiement des technologies de virtualisation et la gestion « par le logiciel » qui viennent littéralement transformer les façons de faire actuelles.

L’équipe de PCD Solutions a tenté de synthétiser cette transformation graduelle vers le « SDDC – Software-Defined Data Center » en reprenant l’analogie des tous débuts de la virtualisation des serveurs. L’utilisation « d’hyperviseurs » suscitait dans ses premières années, beaucoup de doutes et de questionnements. Les concepts qu’elle introduisait transformaient plusieurs des pratiques de l’époque et par conséquent, les gens avaient souvent le réflexe initial de s’y opposer. Aujourd’hui, c’est près de 85 à 90% des centres de données d’entreprises qui profitent des technologies de virtualisation telles que VMware vSphere, MS Hyper-V, KVM et autres. Pour une majorité de ces entreprises, on ne pourrait plus aujourd’hui s’en passer. Les gens se sont graduellement familiarisés et ont surtout compris les importants bénéfices que la technologie pouvait leur apporter. L’équipe PCD, estime que le phénomène « SDDC – Software-Defined Data Center », suscitera le même type de remise en question et de transformation de l’industrie jusqu’à son acceptation.

Pour mieux expliquer le phénomène « SDDC – Software-Defined Data Center », les conférenciers ont tour à tour expliqué comment l’approche de gestion « par le logiciel », les innovations et nouvelles fonctionnalités qu’elle propose vont faciliter l’exploitation des centres de données.

1.png

Parmi les innovations présentées :

  • La gestion des systèmes « par le logiciel » – L’évolution de la virtualisation des systèmes grâce aux hyperviseurs de prochaine génération, comme VMware vSphere 6
  • La gestion du stockage « par le logiciel » – Introduisant les concepts de gestion des services de stockage par le moyen de politiques de service. Introduit récemment par les solutions VMware VSAN (San Virtuel) et vVOL utilisé en conjonction avec les systèmes de stockage SAN existants
  • La gestion du réseau « par le logiciel » – L’introduction des concepts de virtualisation dans le monde des réseaux grâce à VMware NSX qui révolutionne la gestion des services réseau et la sécurité
  • Le contrôle centralisé des infrastructures et des services TI – Par le biais d’une console de gestion unique pour l’ensemble des infrastructures et services TI grâce aux outils comme vRealize Operations
  • Les possibilités actuelles en matière d’automatisation TI – Pour créer un portail de gestion des services pour vos administrateurs, vos développeurs ou vos utilisateurs et pouvoir mesurer la consommation des services (ex. show back, charge back).

En bref, le portrait d’ensemble donne une vision plutôt éclairée de l’évolution que devraient suivre les environnements TI grâce à la virtualisation au cours des 2 à 3 prochaines années. Les concepts derrière la mise en œuvre de « Cloud privés » s’appuient désormais sur des solutions et des produits qui sont bien tangibles et surtout, qui s’intègrent les uns aux autres pour pouvoir réaliser pleinement les avantages de l’approche « SDDC », notamment:

Principaux bénéfices de l’approche « Software-Defined Data Center » :

  • Une accélération de l’agilité et de l’efficacité d’action du groupe TI dans la mise en œuvre des nouveaux services
  • Une plus grande flexibilité pour s’adapter aux besoins et aux changements dans l’entreprise
  • Un meilleur contrôle sur la disponibilité, la performance, la sécurité et la qualité des services
  • Un meilleur contrôle des coûts par service (CapEx et OpEx) et de meilleurs outils afin d’informer et de conscientiser les utilisateurs en fonction de leur consommation

Avec à l’horizon d’importants choix à faire pour de nombreuses entreprises qui se questionnent quant à leurs orientations futures (Cloud interne / public / hybride), aux choix des technologies et à la priorisation de leurs investissements, l’approche présentée par PCD est à la fois structurante et rassurante. PCD a mis sur pied un programme de service d’accompagnement pour aider les entreprises à se situer à l’intérieur des différentes phases d’évolution du modèle « SDDC ». Il permet ainsi d’établir des objectifs précis et adaptés à votre organisation, d’identifier les prérequis à la démarche et de définir avec votre équipe les prochaines étapes de ce qu’elle appelle un PLAN D’ACTION™.

2.png

Pour terminer, nous souhaitions donner l’occasion aux entreprises qui n’ont pas pu être présentes lors de nos conférences d’avril de profiter des trois options suivantes :

  • PCD Solutions organise une représentation spéciale de sa conférence CONTINUUM 2015 le vendredi 29 mai prochain, à Montréal entre 9h et 14h. Les places seront toutefois limitées pour cette représentation tenue directement à nos bureaux. En cas d’intérêt, veuillez s.v.p. communiquer avec nous rapidement. (continuum@pcdsolutions.com)
  • PCD Solutions présentera un atelier de 45 min en résumant les grandes lignes de sa conférence à l’occasion de l’événement VMware vForum Montréal, qui se tiendra le mercredi 20 mai prochain au Palais des congrès. Pour plus d’information ou inscription,cliquez ici.
  • Vous pouvez également communiquer avec votre directeur de comptes afin d’organiser une rencontre-présentation en privé avec votre entreprise, à vos bureaux ou encore, en profitant de l’occasion pour venir visiter les toutes nouvelles installations de notre TechnoLab à Montréal.

Pour toutes questions ou commentaires, n’hésitez pas à communiquer avec nous à l’adresse : continuum@pcdsolutions.com.