Blogue CONTINUUM

Gérer la croissance des données grâce aux technologies Object Storage

Comment PCD Solutions et Hitachi arrivent à résoudre enfin le problème de la croissance exponentielle des données non-structurées et du même coup, proposent aux entreprises une brillante alternative pour la protection de leurs données.

objectstorage-2016-11-15

Effet d’accélération de la croissance des données

Nous vivons dans un monde où la collecte et la conservation illimitées des données mènent à des besoins importants et toujours grandissants en matière de stockage. Ainsi, les défis rencontrés par les entreprises sont immenses :

  • Une croissance non-contrôlée des données, surtout des données non-structurées (audio, vidéo, données de capteurs, Internet of Things), qui engendrent des difficultés de classification, la réplication et la conservation à long terme des données malgré les recherches qui démontrent que 80% des données ne sont plus accédées au bout de 45 jours);
  • Des questionnements sur la manière de pouvoir profiter de la valeur de ces données pour en tirer de l’intelligence d’affaire et améliorer l’entreprise, son offre, ses services, son efficacité, etc.;
  • Et le besoin de rendre les données existantes accessibles à tous, partout en tout temps, sur toutes les plateformes.

 

Évolution des pratiques vers de nouveaux standards

Au cours des prochaines années, nous estimons que les entreprises transformeront de façon majeure leurs pratiques en stockage autour de 4 principales innovations technologiques qui sont en voie de devenir de nouveaux standards:

  • Le « Stockage défini par le logiciel » (Software-Defined Storage – par exemple VMware vVOL), pour élever et centraliser la gestion du stockage au travers d’une couche logicielle commune, indépendante du matériel et ainsi permettre la gestion des données au travers de ‘’politiques de stockage’’;
  • L’évolution vers les « Technologies All-Flash », pour adresser les besoins constants et croissants en matière de performance et permettre l’élimination de la gestion manuelle des données selon des tiers;
  • Le « Stockage Orienté Objet » pour gérer et protéger les environnements de données et fichiers non-structurés de l’entreprise et faciliter la classification, la gestion du cycle de vie des données, la gouvernance, en offrant une plus grande mobilité d’accès aux données et en permettant d’exploiter l’intelligence d’affaires grâce à l’analyse des métadonnées.
  • Le « Stockage dans le Cloud » en donnant l’option aux entreprises d’utiliser les services de fournisseurs externes pour stocker, répliquer, sauvegarder leurs données dans le nuage dans une philosophie d’extension des ‘’politiques de stockage’’ établies par l’entreprise, maintenant étendues à ces possibles partenaires externes.

 

Pourquoi les entreprises devraient-elles évaluer le stockage orienté objet dès aujourd’hui?

  • Pour réduire leurs coûts en stockage
  • Pour désengorger leurs actuels systèmes de stockage primaires, et ainsi regagner espace et performance
  • Pour établir une approche efficace de gestion des données et fichiers devenus inactifs
  • Pour repenser complètement l’approche de sauvegarde et de recouvrement des données en intégrant les possibilités du Cloud

Le stockage orienté objet permet de traiter chaque information ou donnée comme des objets distincts avec l’avantage de pouvoir en analyser le contenu et d’y appliquer des politiques. L’exploitation des « métadonnées » (ou données à propos des données) permet de mettre en place un système d’auto-classification, de gestion, d’auto-optimisation et protection des données en fonction de politiques, qui elles-mêmes suivront les données selon leurs déplacements sur votre infrastructure TI et même dans le Cloud.

Les principaux cas d’utilisation observés à ce jour pour le stockage orienté objet sont :

  • La gestion et l’archivage d’environnements de fichiers (Object NAS);
  • La sauvegarde (ou l’auto-protection) des données, où le stockage orienté objet devient une cible de sauvegarde ou de réplication qui permet l’élimination des cartouches et autres supports physiques;
  • La gestion des objets lourds, comme les vidéos (caméra-surveillance…), les fichiers audio (centres d’appel…), les images ultra-haute définition (imagerie médicale, ingénierie…);
  • L’exploitation des données (data mining, BI, Big Data), qui regroupe l’intelligence d’affaires et la capacité d’analyse des métadonnées.

 

Capsules videos éducatives sur YouTube

Pierre Raymond, architecte de solutions de stockage chez PCD nous explique dans cette entrevue vidéo comment le stockage orienté objet remplacera, en grande partie, le stockage traditionnel de type NAS (Network Attached Storage) ainsi que les architectures de sauvegarde.

Vidéo de l’entrevue

1re partie
object-storage-part-a-hitachi-sponsored
Cliquez ici pour visualiser le vidéo.

2e partie
object-storage-part-b-hitachi-sponsored
Cliquez ici pour visualiser le vidéo.

 

En conclusion

Le stockage orienté objet apporte aux entreprises la plus riche gamme de fonctionnalités afin de leur permettre de stocker, organiser, protéger, analyser et comprendre leurs environnements de données non-structurés. Il est activement utilisé chez plusieurs grands fournisseurs de services Cloud tels qu’Amazon, Google, IBM, Facebook et NetFlix, et deviendra rapidement un standard dans le marché des entreprises. Encore beaucoup d’entreprises au Québec en sont tout juste à découvrir les possibilités qu’ils apportent en combinaison aux autres solutions et innovations dans le domaine du stockage mentionnées dans cet article.

 

Pour plus d’information

Pour en apprendre davantage sur le stockage orienté objet, nous vous invitons à communiquer avec nous. N’hésitez pas à envoyer toute question à l’attention de nos spécialistes.

M. Pierre Raymond,

Architecte de solutions, Stockage et gestion des données
PCD Solutions

Courriel : praymond@pcdsolutions.com