Blogue CONTINUUM

Nouvelles approches d’architecture TI pour SAP S/4 HANA grâce au modèle TDI

Pendant longtemps, SAP certifiait uniquement les solutions de type infrastructures spécialisées ou « Appliance HANA » des grands manufacturiers afin de déployer sa solution. Heureusement, le géant allemand a récemment assoupli ses politiques en lançant le programme d’infrastructure certifiée SAP TDI – Tailored DataCenter Integration…

Les leçons apprises par SAP depuis le lancement d’HANA

Quand SAP a commencé avec sa solution HANA, l’entreprise privilégiait l’utilisation d’appareils standardisés et optimisés souvent appelés « appliances HANA », offrant ainsi aux entreprises la possibilité de choisir parmi 10 fournisseurs de matériel autorisés. Cette approche avait été élaborée dans le but de fournir des spécifications matérielles préétablies et préconçues pour les besoins de performance d’HANA et sa base de données « en mémoire ». Ce type d’infrastructure spécialisée existe encore aujourd’hui et reste pour SAP une option tout à fait valable pour l’implantation d’HANA. Par contre, il a été jugé par de nombreux clients comme étant une option dispendieuse, complexe et très limitative. En partie, parce qu’elle introduisait à la fois une nouvelle technologie à gérer au sein des organisations, qu’elle présentait plusieurs limites en matière de flexibilité du matériel et exigeait des changements importants aux processus d’exploitation informatiques déjà établis.

 

Nouveau modèle d’architecture SAP « TDI – Tailored Datacenter Integration »

Combiné à une soif de voir sa solution S/4 HANA être adoptée chez un maximum de clients, SAP a annoncé la possibilité de construire des architectures TI certifiées en fonction de modèles d’architecture appelés « Tailored Datacenter Integration (TDI) ».  Adopté rapidement par tous les principaux constructeurs, ce modèle permet au client de travailler localement avec un intégrateur certifié SAP TDI afin d’assembler une architecture-système, elle aussi certifiée TDI, qui permet ainsi de garantir aux clients les niveaux de performance et de disponibilité adéquats pour la solution.  On permet ainsi de pouvoir utiliser certaines des ressources réseau, de stockage, de virtualisation et de protection des données qui font déjà partie de l’environnement existant des clients, diminuant ainsi le coût total des infrastructures requises pour la solution. Les efforts investis par SAP dans le développement, le support et la certification des composantes permettent aujourd’hui d’opérer S/4 HANA sous Linux sur diverses plateformes. C’est notamment le cas des environnements Intel/x86/VMware ou encore, des serveurs IBM POWER rendant ainsi la solution plus accessible et contribuant à accélérer l’échéancier de mise en production des projets.

 

Le modèle « TDI » apporte plusieurs avantages :

  • Il accélère grandement le déploiement et la mise en production de la solution S/4 HANA
  • Il réduit sensiblement les coûts et la complexité d’implantation des infrastructures nécessaires au projet
  • Il contribue à maximiser l’utilisation de vos infrastructures et de vos ressources existantes
  • Il permet de rencontrer chacun des prérequis et standards exigés par SAP afin de certifier votre infrastructure pour fins d’assistance technique future
  • Il permet de profiter au maximum des niveaux de performance qu’offre HANA avec son approche de base de données en mémoire
  • Il assure une protection efficace de vos données d’entreprise et la continuité de vos services (disponibilité 99.999+%, aucune interruption, aucune perte de données)

 

Pour garantir le bon fonctionnement et le support de S/4 HANA sous l’approche « TDI », SAP propose toutefois certains éléments importants comme :

  • Le respect des spécifications et des configurations établies pour les environnements physiques et virtuels
  • La compatibilité des infrastructures serveurs et stockage officiellement pré-approuvées et supportées par SAP pour S/4 HANA
  • Des procédures formelles de pré-installation des composantes logicielles, de l’application elle-même et de l’OS qui doivent être complétées par un expert-système SAP TDI certifié (programme dont PCD Solutions fait partie)
  • Certaines directives sur les mises à jour possibles au niveau des OS, hyperviseurs et des microcodes;
  • L’accès à son réseau de partenaires certifié SAP HANA pour l’application des meilleures pratiques d’intégration notamment avec VMware et les différentes technologies des manufacturiers;
  • La possibilité de conduire un service « HANA Go Live Check », avec le partenaire impliqué au moment de lancer la mise en production de votre environnement.

 

Pour plus d’information

Pour plus d’information à propos des standards ou du processus de certification d’infrastructure SAP TDI, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Francois Rainville,
Architecte de solutions
PCD solutions

Courriel : frainville@pcdsolutions.com