Blogue CONTINUUM

Sans trop le savoir, plusieurs entreprises réalisent que leurs groupes d’affaires utilisent déjà le Cloud public…

Les entreprises entrent présentement dans une toute nouvelle réalité en TI. Alors que les équipes informatiques s’affairent à développer des stratégies et des plans structurés afin de pouvoir graduellement intégrer le Cloud public, beaucoup d’entre elles découvrent combien les groupes d’affaires et les utilisateurs les ont déjà devancés.

pcd-image-haut1a

La vraie nature du problème

Applications et données placées sur le Cloud, cadre de gouvernance et contrôles de sécurité presque inexistants. À la conclusion d’un audit des pratiques d’entreprises, certains se disent surpris, d’autres complètement outrés. Dans tous les cas, l’important est de bien savoir comment s’attaquer au problème et on parle bien sûr ici d’éducation, de conscientisation et de responsabilisation.

L’infonuagique est pour tous une nouvelle réalité et celle-ci ne va assurément pas disparaitre. Le Cloud fait partie des pratiques courantes, tant à la maison qu’aujourd’hui dans plusieurs aspects de la vie au bureau. L’exercice d’établir une gouvernance, des politiques d’entreprises ainsi que des directives claires face à l’utilisation du Cloud est essentiel pour toutes les organisations. Oui, le rôle des TI en entreprise est appelé à changer et d’ailleurs, déjà plusieurs équipes l’ont récemment compris, en se voyant désormais chargée du support, de la bonne gestion et de la sécurité des pratiques de leur entreprise sur le Cloud public.

 

Oubliez l’idée d’imposer une stratégie unique

Chaque entreprise doit établir sa propre stratégie face au Cloud. Que ce soit dans le but de mettre en place sa propre infrastructure infonuagique privée ou encore, d’accélérer la transition vers l’exploitation du Cloud public. Dans tous les cas, nous observons en clientèle un très vaste spectre de stratégies différentes visant à adresser différents besoins rencontrés dans l’entreprise. C’est pourquoi nous parlons souvent d’adopter une approche « hybride ». Celle-ci permettra entre autre de gérer cette coexistence entre environnements privés et ceux placés sur le Cloud public, et ce souvent, selon une seule et même approche de gestion.

Dans cette ère du Cloud et des nombreux changements qu’il apporte, il n’est pas rare de rencontrer des collègues en TI qui questionnent la pertinence de leur rôle pour le futur. Nous croyons pour notre part que les organisations ont plus que jamais besoin d’être guidées dans leurs choix et face aux décisions prochaines d’investissements qu’elles auront à prendre. Dans les organisations qui ont entamé le virage infonuagique, on voit déjà les membres d’équipe les plus proactifs s’informer et se préparer. On redéfinit en quelque sorte le rôle que prennent les TI à l’intérieur des projets en agissant plutôt comme conseiller face aux diverses options de services possibles à l’interne ou à l’externe.

 

Exemple de démarche de développement d’un Plan directeur Cloud

Un exercice central dans la définition d’une stratégie Cloud d’entreprise est de cerner le contexte, les besoins et la vision de l’entreprise dans son ensemble. Il est primordial que les éléments clés qui composent la stratégie Cloud de l’entreprise fassent consensus au sein de l’ensemble des membres impliqués. Par exemple: la compréhension des exigences d’affaires, des objectifs de transformation, des moyens et des capacités de l’entreprise, de l’échéancier visé, des contraintes et des risques à prendre en considération. Cette compréhension commune permet ensuite à chacun de mieux comprendre son rôle et sa contribution potentielle.

On tend ensuite à établir les principales stratégies d’évolution, qui forment en quelque sorte les principes directeurs selon lesquels s’opèrera la transformation planifiée. Ceux-ci dicteront l’approche de classement ou de catégorisation à appliquer pour chacune des applications ou services de l’entreprise. Cette évaluation des services, à savoir s’ils seront maintenus à l’interne ou placés sur le Cloud, est probablement aujourd’hui l’exercice qui semble le plus complexe pour les équipes sur le terrain. Souvent, on vient répondre aux nombreuses questions soulevées en établissant une grille en fonction de critères d’analyse établis.

Parmi les critères ou facteurs considérés, certains sont de nature technique, d’autres sont reliés aux affaires et à la culture de l’organisation. Ici quelques exemples qui viennent orienter le choix de stratégie pour le placement futur d’un service:

  • La philosophie de l’entreprise – À savoir si elle voit les TI comme une fonction fondamentale, comme partie prenante de ses opérations et de sa capacité d’innovation. Ou si elle souhaite plutôt concentrer ses efforts sur sa mission première, ses produits et ses services.

 

  • La valeur générée pour l’organisation – D’établir si la maitrise de ces outils, technologies ou processus confère un avantage à l’entreprise

 

  • Dépendance inter-systèmes – De comprendre si l’application peut fonctionner de façon autonome ou si elle dépend de liens et de connexions avec d’autres systèmes ou bases de données de l’entreprise

 

  • Les connaissances et le niveau d’expertise à l’interne – Selon le bagage des expériences passées, les résultats face à de nouvelles initiatives, le niveau de maitrise des technologies, l’importance ou non de maitriser à l’interne ces connaissances.

 

  • Le niveau de changement et de variation des besoins – Plusieurs organisations peuvent difficilement prévoir les tendances dans leur propre industrie pour les 2 prochaines années. Il leur est donc difficile de s’engager sur des plans d’investissements technologiques et une vision à long terme.

 

  • Les fonctionnalités recherchées – De plus en plus, ces fonctionnalités spécifiques (ex. mobilité, intelligence artificielle, objets connectés) viennent dicter les choix des entreprises, non seulement face au choix d’aller vers le Cloud public mais aussi la sélection de fournisseurs spécifiques s’ils ont l’exclusivité de ces fonctionnalités

 

  • Les niveaux de services requis – Qui peut se traduire par des besoins et des exigences en matière de performance, de localisation, de latence réseau, de sécurité, de disponibilité des services, de capacité d’expansion future, etc.

 

  • Applications et fournisseurs logiciels – Selon le modèle privilégié (SaaS ou Trad.) par les fournisseurs logiciels eux-mêmes qui viennent souvent imposer leurs orientations futures à l’entreprise

 

  • L’approche financière de l’entreprise face aux TI – Si l’entreprise a comme pratiques de capitaliser ses investissements en technologies lors de cycles de modernisation ou si elle préfère transformer ses coûts et les porter à son bilan sous la forme de dépenses d’opération.

 

Plusieurs autres facteurs et critères viennent s’ajouter à l’exercice pour permettre la catégorisation des charges et ainsi mener à une stratégie d’entreprise personnalisée.

 

L’apport de la plateforme VMware Cloud dans l’accélération de votre stratégie

Un facteur majeur qui vient aider les entreprises dans leur transition vers le Cloud hybride est l’évolution des outils. C’est notamment le cas de la plateforme VMware Cloud. Si on voyait autrefois vSphere comme un simple hyperviseur, VMware prend maintenant la forme d’une solution beaucoup plus évoluée avec VMware Cloud Foundation. Elle propose ainsi une approche de virtualisation complète du centre de données, qui comprend les composantes vSphere (traitement), vSAN (stockage), NSX (réseau), vRealize Ops (gestion), vRealize Automation (automatisation, catalogue de services), vRealize business (gestion des coûts, refacturation des services) et apporte ainsi des capacités beaucoup plus larges.

Dans nos mandats récents entourant la technologie, nous avons à la fois touché à des projets de mise en oeuvre d’environnements Cloud privés, ainsi que la mise sur pied de plateformes multi-Clouds permettant de gérer simultanément les services placés chez plusieurs fournisseurs publics. Il est intéressant de voir comment la plateforme VMware Cloud (VMC), dont les bases sont utilisées dans l’exploitation de près de 80% des centres de données d’entreprises, a été adoptée comme standard par les géants de l’industrie que sont Amazon (AWS), Microsoft Azure, Google et IBM Cloud. Aussi, de voir que VMware continue à écouter ses clients qui cherchent maintenant à moderniser et à réécrire leurs applications dans des langages modernes et éventuellement basés sur des services Cloud natifs. VMware a d’ailleurs annoncé lors de sa grande conférence VMworld à San Francisco en aout 2019, l’intégration à sa plateforme d’une série de fonctionnalités qui permettront la gestion d’environnements de type conteneurs (ex. Kubernetes).

Nous voyons la plateforme VMware Cloud comme un accélérateur important à votre stratégie. Elle permet à travers des offres comme VMC on AWS, Azure, IBM ou sur tout autres Cloud, d’agir comme passerelle afin de migrer vos environnements VMs existants vers le Cloud publics et ainsi pouvoir profiter d’une panoplie de services Cloud natifs à valeur ajoutée. Elle positionne ainsi votre entreprise pour être en mesure de supporter tous les types d’environnements; traditionnels, virtualisés, conteneurs et de prochaine génération. Si votre entreprise investie chaque année dans les solutions logicielles VMware, cela représente un avantage et un argument de taille quant à la protection de vos investissements.

 

Le rôle que prennent les fournisseurs de services Cloud tel qu’IBM

Parfois on les qualifie de services de commodité, pour d’autres ils sont un véritable moteur de l’innovation. Votre propre choix de stratégie et d’approche de consommation face à leurs services influencera directement la valeur perçue. Voici un exemple récent de projet complété impliquant l’un de nos clients, notre groupe-conseil, les équipes locales de VMware et d’IBM Cloud. Ce client devait investir des sommes importantes dans le remplacement des infrastructures de son centre de données ainsi que de ses installations de relève. Ils étaient confrontés à des enjeux de taille; 1. Leur centre de données était presque à pleine capacité, 2. Le besoin d’établir plusieurs centres géographiquement répartis et redondants qui soient près de leurs installations (plusieurs localisations à travers le monde) 3. Le manque criant de personnel pour l’exploitation de leur environnement TI, 4. Une croissance explosive et beaucoup de fluctuation dans leurs besoins  5. Un focus d’investissement sur la modernisation de leurs applications et les efforts de développement en matière d’intelligence d’affaires.

En travaillant étroitement tous ensemble, nous avons été en mesure de proposer une architecture et une solution qui puissent rallier tous les objectifs de l’entreprise en plus de leur faire économiser plusieurs milliers de dollars chaque mois. L’équipe PCD a d’abord fait la démonstration qu’il était possible d’assurer à l’entreprise tous les requis de la solution en bâtissant celle-ci sur la plateforme VMware Cloud Foundation, et ce, dans une approche de solution entièrement hébergée sur le Cloud public d’IBM. La solution proposée exploite à la fois la robustesse et la versatilité des infrastructures de classe mondiale d’IBM.  La plateforme VMware Cloud Foundation, déjà en partie connue de l’équipe interne, a permit de rapidement standardiser et d’automatiser plusieurs aspects des opérations en plus d’être facilement maitrisée par le personnel TI en place suite à nos formations. La solution, basée à même le Cloud public permet à l’entreprise de tirer avantage des nouvelles possibilités et des services de prochaine génération qu’apporte IBM (ex. outils de développement, bases de données, capacité sur demande, haute disponibilité et relève, automatisation, BI).

 

Par où commencer?

Si votre équipe et vous-mêmes avez mis sur pied votre initiative Cloud, que vous avez défini vos objectifs, tout repose maintenant dans la mise en action de votre stratégie. Il est fort probable que certains membres de votre équipe comptent des expériences de migration et de planification pertinente à votre projet. Si vous deviez avoir besoin d’assistance, il est également possible pour notre équipe de vous accompagner à chacune des étapes dans un mode conseil ou encore de validation. Notre équipe de spécialistes peut alors vous faire profiter de son expérience.

Entre temps, nous vous invitons à vous joindre à nous lors de nos prochains événements Forum de l’innovation (pour les exécutifs) et Sessions TechnoLab (pour les architectes et les responsables techniques) qui peuvent aussi vous aider dans la planification de votre propre démarche.

En espérant avoir la chance de vous y croiser. Voir nos prochains événements au calendrier.

 

logo-vmwarelogo-ibm